« Flavobacterium columnare chez le juvéniles de poisson-chat rayé Pangasianodon hypophthalmus, élevé au Cambodge »

Flavobacterium columnare est une bactérie qui peut affecter fortement les élevages de Pangasianodon hypophthalmus, en particulier dans les jeunes stades de  ie du poisson . Cette maladie se caractérise par des lésions cutanées, brachiales puis systémiques qui affectent l’état de santé du poisson et peuvent provoquer des très fortes mortalités. Cette maladie affecte aussi d’autres espèces des poissons d’eau chaude (tilapia, poissons chat américain par exemple), mais d’autres espèces bactériennes proches touchent également sévèrement les élevages piscicoles du monde entier.

Objectif de cette étude épidémiologique est d’une part d’évaluer la prévalence de la bactérie chez les juvéniles disponibles au Cambodge, d’autre part de tester trois niveaux de diagnostic, du plus élémentaire selon les symptômes de la maladie jusqu’à des méthodes moléculaires très sensibles (LAMP) en passant par des méthodes de microbiologie classiques et plus modernes (Maldi-Toff).

Sept milles (7000) juvéniles seront donc inspectés individuellement, puis partagés en deux catégories en poissons avec symptômes ou sans symptômes. Un sous-échantillon de chacune de ces deux catégories sera soumis aux examens plus poussés, cités au préalable.  Ce travail, coordonnée par le Fishery Administration est réalisé dans le laboratoire de l’Université des pêches du RUA et avec l’appui technique de l’IRD et du Cirad. Elodie Pepey biologiste moléculaire du Cirad, sera bientôt au Cambodge en mission d’appui pour cette étude.