Atelier: Évaluation de la durabilité de l’aquaculture au Cambodge

Amphithéâtre de l’Université Royale d’Agriculture
Le 22 juin 2022

L’un des défis majeurs de l’aquaculture cambodgienne est son développement durable, en incluant aussi les contraintes liées à la santé des fermes aquatiques. Par la recherche et des approches participatives, le projet AquaCAM souhaite le renforcement des politiques publiques pour le développement d’une aquaculture durable dans le pays.

En proposant deux grilles d’évaluation opérationnelles pour le secteur aquacole cambodgien, cet atelier a comme objectif de présenter les résultats de ces études, de partager ces grilles d’évaluation et d’expliquer leur fonctionnement.

Deux outils d’évaluation pour l’aquaculture durable seront présentés à cet atelier :

Grille d’évaluation de la durabilité de l’aquaculture. Qu’est-ce que le développement durable ? « Le développement durable est le développement qui répond aux besoins de la génération actuelle sans priver les générations futures de la possibilité de répondre à leurs propres besoins ». Quatre dimensions ou piliers sont considérés pour le développement durable : l’efficacité économique, la gouvernance, l’équité sociale et le respect de l’environnement.  Par une approche multidisciplinaire, participative et experte et après avoir mené plusieurs enquêtes, réunions et validations d’experts, le projet AQUACAM a produit une grille de durabilité pour l’aquaculture au Cambodge.

Grille d’inspection sanitaire pour l’aquaculture. La pathologie et la mortalité en aquaculture sont considérées comme une préoccupation majeure pour la durabilité du secteur et l’augmentation des maladies enzootiques ainsi que l’émergence de nouvelles maladies, ont eu un impact énorme en Asie du Sud-Est. Cependant, le suivi et la surveillance de la production aquacole peuvent être très complexes à réaliser, d’autant plus que les épidémies dans les élevages aquatiques peuvent être liées à une grande variété de facteurs de risque intrinsèques à l’élevage qui peuvent jouer un rôle crucial dans l’évolution et la gravité de l’évènement. Le projet AquaCAM propose une grille d’inspection pour classer les fermes piscicoles en fonction du risque d’apparition de maladies ou de mortalité.

Le projet AquaCAM est soutenu par le Ministère Français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) via le Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI). Il est coordonné par l’IRD en partenariat avec la FIA, le RUA, l’ITC, le Cirad, l’UM et l’Apdra.