Les nouvelles d’AquaCAM du mois de Septembre

La représentante au Cambodge de L’IRD Adèle Martial-Grosso se rendue dans le bureau du projet AquaCAM dans les locaux de la faculté de la Fishery au sein du Campus de la Royal Agriculture University.  En présence du professeur Samphal Seng , cette visite amicale a permis de discuter sur l’ensemble des activités du, et de présenter le nouveau bureau qui accueille le personnel IRD mais également notre collègue Kazi Kabir chercheur du Cirad et membre de l’équipe AquaBioS, les stagiaires le personnel et les partenaires du projet du RUA et d’AquaCAM.  La visite de la représentante c’est continué avec la visite de la ferme expérimentale du RUA où des étangs expérimentaux pour l’étude de l’intensification écologique  ont été creusé grâce au projet AquaCAM.  Ces étang doivent être consolidés dès la fin de la saison de pluie pour initier les études.  


La rizi-pisciculture

Le 27 Aout de des étudiants de la faculté  des pêches et d’aquaculture  de l‘université  Heng Samrin de la province de Tbong Khmum se sont rendus sur le site pilote d’élevage du Projet AquaCAM Accompagnés par le  processor Pen Dara  Vice-recteur de la Faculté,  les étudiants  ont été très intéressés par les explications proposée par Mr Somony Thay Directeur du DAD (Directorate Aquaculture Development) de la Fishery  Administration par les activités de production du pilote d’AquaCAM associant la production des riz aux crevettes d’eau douce. Ces dernières grandissent bien et les récoltes s’annoncent prometteuses.

Au préalable, avant de se rendre sur le pilote d’AquaCAM, les étudiants  ont aussi profité d’une visite dans l’écloserie de M. Hong Heang pour écouter  conseils et les avis d’un producteur sur les opportunités et les challenges de l’aquaculture. Les visites des structures d’élevages des crevettes d’eau douce et les grenouilles ont intéressé tout particulièrement  les étudiants.

Enfin, toujours pour mieux comprendre et répondre aux enjeux du développement de la rizipisciculture pour ce mois de septembre est à signaler le début des enquêtes de perception de la rizipisciculture de la part des riziculteurs de la province de Siem Reap.  Cette étude, menée conjointement par l’IRD, l’APDRA et TCO une ONG Cambodgienne, se propose de mettre en relief comment les riziculteurs  perçoivent cette pratique et d’individuer les contraintes et les possibilités de son adoption.


Enquêtes FBT

Notre ami Antoine est reparti en France où il a soutenu  avec brio son  travail réalisé au Cambodge pour son Master 2  à l’université de Montpellier. Maintenant, prêt à partir vers des nouvelles aventures, bonne Chance Antoine !! Ton aide a été précieuse ici.  Bienvenue aussi à Lin qui renforce l’équipe au laboratoire.

Les activités de recherche sur les trématodes larvaires se  poursuivent en particulier dans la province Kampong  Chhnang où des  échantillons dans des étangs et dans les cages ont été réalisés. Autres échantillonnages ont été réalisés aussi dans le village Beong Koc dans la province de  Kampong Cham Actuellement plus de 350 poissons ont été  analysées.

Bien que faible,  la prévalence des parasites  suggèrent une variabilité importante chez l’espèce de poisson  ciblée dans notre étude le barbeau argenté (B. gonionotus).


Antibiorésistance en aquaculture

Les études sur la présence des souches bactériennes résistantes en aquaculture avancent très bien  et nous sommes très heureux  de féliciter  les étudiants de l’équipe du Dr Peng Chantal  de l’ITC qui ont défendus leurs thèses réalisées dans le cadre d’AquaCAM.  

– Présence et caractéristiques des E. coli résistants aux antibiotiques isolés dans les systèmes d’aquaculture de têtes de snake heads  (M. KHY Panha, étudiant en 5e année d’ingénierie).

– Présence et caractéristiques des Aeromonas spp. résistantes aux antibiotiques isolés des systèmes d’aquaculture des snake heads  (M. CHEA Sopheaktra, étudiant en 5ème année d’ingénierie).

– Présence et caractéristiques des Aeromonas spp. et Escherichia coli résistants aux antibiotiques isolés du système d’aquaculture du Pangasius (Mme MONIROTH Sopheavattey, étudiante en 2ème année de Master)

Bravo à tous et félicitations pour leur travail  et pour leur réussite !!

Ces premiers résultats démontrent que l’eau est un véritable milieu de rencontre des bactéries d’origine multiples  et  incitent à adopter même pour aquaculture une vision holiste  pour lutter contre les résistances microbiennes aux antibiotiques.

Mais l’étude sur la  résistance  aux antibiotiques ne s’arrête pas et les équipes de ITC appuyés par le FiA ont réalisés des échantillonnages sur le Ton le Sap dans les cages de Snakehead et panga. Aussi tôt échantillonnage terminé, l’équipe de l’ITC a immédiatement initié le travail de laboratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *