Les nouvelles d’AquaCAM

Après les confinements et les difficultés dues à la pandémie de Covid, les activités de recherche du projet FSPI-AquaCAM ont repris. Quelques jours d’intervalle entre eux, Kabir Kazi (Cirad), Jacques Slembrouck, et Antoine Evrard (IRD) ont mis fin à leur quarantaine. Dès lors, avec les partenaires cambodgiens, ils ont commencé leurs activités respectives dans le cadre du projet AquaCAM.

M. Slembrouck a commencé ses activités pour étudier la durabilité de l’aquaculture au Cambodge et il travaille à compléter l’enquête sur les principes et critères et à déterminer les meilleurs indicateurs de la durabilité de l’aquaculture. M Kabir a rejoint APDRA à Siem Reap pour la première récolte partielle de perches grimpantes dans une étude pilote sur la rizipisciculture. Dans le même temps, les travaux à Takeo progressent rapidement, pour la mise en œuvre de nouveaux pilotes de rizipisciculture améliorée.

Au RUA, avec ses partenaires, M Evrard a commencé les activités préparatoires pour l’étude sur les trématodes d’origine alimentaire. 

Toujours à la RUA, le nouveau doyen de la Faculté de Pêche et d’Aquaculture, le Professeur Samphal Seng, a donné l’impulsion au creusement de nouveaux étangs. Ces nouvelles installations, soutenues par le projet AquaCAM, sont destinées à la mise au point d’études sur l’aquaculture du poisson de riz.

Félicitations à tous !